Alarme de handicap: 2,6 millions d’italiens ne sont pas auto-suffisante

En Italie il y a 2 millions de personnes handicapées ne sont pas auto-suffisante, une importante tranche de la population qui, en raison d’un handicap n’est pas en mesure de subvenir à leurs besoins quotidiens. Des chiffres importants, qu’ils pèsent pas si indifférent, même sur les dépenses publiques, qui coûtent plus de 17 milliards d’euros, environ 1,13% du Produit intérieur Brut du Pays.

Une condition de handicap grave, caractérisé par l’incapacité à être autonomes, qui affecte environ 1 famille sur 10, ce qui semble destiné à un plus nombreux et les plus répandus. En fait, le vieillissement progressif de la population, ce qui portera la part des personnes de plus de 65 ans contre 20% aujourd’hui à 34,5% en quarante ans, va avoir un impact significatif sur le nombre de personnes handicapées et les personnes dans le besoin d’assistance. C’est le mot clé sur lequel les citoyens et les Institutions sont appelées à réfléchir, de soutien, d’un coût énorme, mais, par-dessus tout, une nécessité, afin de permettre à ce secteur de la population qui en ont le plus besoin pour vivre une vie digne. Ce cadre de désarmement est le résultat de la photo prise du Rapport 2010 sur le sujet, présenté ces derniers jours par les Ministres de bien-être, Maurizio Sacconi et de la Santé, Ferruccio Fazio.

Si le coût de la non-autosuffisance, d’atteindre le nombre record, les “victimes” de ces paiements difficiles sont les familles elles-mêmes, qui ont versé plus de 9 milliards d’euros, juste pour s’assurer que l’assistance à l’être aimé d’une personne. Les frais pris en charge directement par les personnes concernées, et des parents supérieurs à ceux engagés par l’Etat, qui consacre près de 7 milliards d’euros pour l’accompagnement des bonus. Les ressources sont importantes, mais ne suffit pas: l’Italie montre la queue, ou presque, de l’Europe, qui ont un faible écart de services de soins à domicile et de l’habitation par rapport à l’europe du nord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

^