Colite: les causes, les types, les mesures prises et le régime alimentaire à suivre

La page d’accueil prochaine prev colite cause tipologie rimedi dietaColite: découvrez les causes, les types, les mesures prises et le régime alimentaire à suivre. Si notre côlon est irritée, sont vraiment des douleurs! Des crampes, des ballonnements, de la constipation ou de la diarrhée sont à risque de nuire à notre bien-être. Pour cette raison, il est important d’en savoir plus sur ce trouble afin d’être en mesure de l’empêcher et, par-dessus tout, un remède à l’ennuyeux symptômes qu’il provoque. Les causes

La colite peut avoir une cause du nerf et son origine peut être retracée à un fort stress. Nous ne devons pas oublier que notre intestin est une sorte de “second cerveau”. En fait, dans le cours du développement embryonnaire, le système nerveux et l’intestin sont soumis à l’action des cellules qui produisent des peptides. Vous pouvez dire, en substance, qu’il y a une réelle connexion entre le cerveau et l’intestin, qui est restée active dans l’organisation de neuroendocrines de l’ensemble de la vie d’un individu. C’est pourquoi les processus du cerveau, telles que l’anxiété, les émotions fortes, la colère retenue, proviennent en grande partie sur le fonctionnement de l’intestin.

Les autres causes de la colite peut être représentée par l’altération de la flore intestinale, par l’influence dicté par le cycle menstruel ou par les caractéristiques de la ration, en particulier si elle n’est pas pleine d’eau et de fibres, ou basée sur un style dans l’alimentaire n’est pas suffisante. L’intolérance à certains aliments peuvent déterminer le début de la colite. Les types

La colite peuvent être distingués dans la colite primitive et la colite secondaire. Dans le premier cas, la cause est à trouver dans le côlon, tandis que dans le second cas, nous sommes face à une maladie qui est causée par des maladies affectant d’autres organes. Vous pouvez également faire une distinction entre, d’une colite aiguë, survenant soudainement avec des symptômes tels que des douleurs abdominales, de la constipation ou de la diarrhée et la colite, sont chroniques, qui surviennent souvent comme une conséquence de l’formes aiguës. N’oubliez pas que le syndrome du côlon irritable est causée par le stress. D’autres types de colite plus rares sont les colites infectieuses colite ischémique, la colite d’antibiotiques, la colite pseudomembranose et la colite ulcéreuse. Recours

Le syndrome de l’intestin irritable est un syndrome mille facettes. Très importants sont l’information et de rassurer le patient qui sont capables de fournir de l’anxiété motivé par la peur d’avoir une maladie plus grave. Aussi, si le médecin estime qu’ils peuvent être utiles, vous pouvez indiquer au patient-spécifique de traitements thérapeutiques qui agissent sur les causes psychologiques de la maladie: la relaxation guidée, l’hypnose ou une psychothérapie efficace dans le cas de la colite nerveuse.

Remèdes naturels contre la colite peut être Lactobacillus rhamnosus, de l’argile verte ventilée, tisanes ou décoctions en utilisant des herbes comme le tilleul, la menthe, du fenouil, de l’anis, du fenouil, de la guimauve, la mélisse, l’achillée millefeuille, camomille. Dans tous les cas, vous devez prendre en compte le fait que pour le côlon irritable il y a différentes causes et les remèdes. Dans certains cas, il peut être nécessaire d’utiliser des anti-anxiolytiques, anti-dépresseurs ou des antispasmodiques. Dans les phases aiguës, au lieu de cela, le médecin peut prescrire des anti-diarrhéiques agents et des désinfectants. Le régime alimentaire

Le régime alimentaire contre la colite devrait être riche en aliments qui contiennent de l’eau et qui sont riches en fibres. De cette façon, il peut être plus facile à évacuer les selles, dans le but d’atténuer la douleur. Nous devons être prudents pour éviter de certains produits alimentaires, ce qui peut être considéré comme responsable de l’inflammation intestinale. À cet égard, nous devons nous rappeler que les graisses saturées de lait, augmenter le risque de colite. Dangereux sont toutes les substances qui se trouvent dans de nombreux aliments industriels. Puis, en général, vous devez limiter la consommation des produits emballés et les produits laitiers.

Les aliments recommandés sont ceux avec une haute digestibilité. Sont de bons fruits et de légumes et de grains entiers, de l’orge, de l’avoine, de l’épeautre, le pain, les pâtes et le riz, les grains entiers, les légumes et les fruits secs. Peut également être ouverte aux protéines animales, en particulier ceux qui viennent de la viande maigre, le poisson blanc et les œufs. Très utile sont les probiotiques, parce qu’ils sont en mesure de rééquilibrer la flore bactérienne. C’est pourquoi, à l’égard des produits laitiers, à l’exception de vous pourriez faire est celui lié à un yaourt, qui est riche en bactéries de l’acide lactique, qui affectent le bien-être de l’intestin.

Il est essentiel de boire beaucoup, mais en utilisant uniquement des boissons naturelles, et non gazeuses. Il peut être bénéfique pour le thé vert, mais vous devriez éviter le café et les boissons à base de caféine, car ils peuvent aggraver l’image des symptômes de la colite. En évitant les aliments riches en graisses et en sucres, les édulcorants et les légumes industriels ne sont pas faciles à digérer, comme, par exemple, les poivrons, l’ail et l’oignon, consommés crus. La même interdiction pour les aliments frits, fromage, margarine et de la viande rouge.

Une certaine attention devrait être accordée à la méthodes de cuisson, qui sont essentiels à une bonne nutrition. Absolument pas recommandé sont les frites, le temps de cuisson est prolongée, le barbecue, au grill ou à la poêle. Vous pouvez faire appel, au lieu, de le faire bouillir les légumes et le poisson à la vapeur de cuisson. La page d’accueil prochaine prev

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

^