Enfants: la santé dans les prisons

Les enfants âgés de zéro à trois ans, qui sont proches de mères en prison, selon l’étude commanditée par l’Université Catholique de Rome bénéficier de services de santé réguliers nécessaires, tels que des visites périodiques et des vaccins, et sont autorisés dans tous les cas où il est nécessaire, des services de prévention et de soins pour les extraordinaires ou spéciales.

Les enfants qui sont en prison avec leur mère, selon les dispositions de la loi pour les femmes incarcérées par la loi, ont un aetà 16 mois en moyenne, et sont principalement les enfants qui proviennent en europe de l’est à 80% des cas, le solde de 20% est également composé d’italiens, sud-américains et des européens en général.

Peter Ferrare, de l’université Catholique, a analysé la seule prison de Rebibbia, et le résultat de son enquête, a été publié sur le Scandinavian Journal of Public Health: la raison de pourquoi il a choisi cet endroit est que la prison notoirement est conçu pour accueillir des femmes avec des enfants, la raison pour laquelle l’éviction des enfants et des nourrissons est plus massive que celle de tous les autres établissements pénitentiaires en italie.

À partir des résultats de l’étude, qui a "mesuré" dans le vrai sens du mot, le nombre d’enfants nés dans les prisons, vous trouverez que les enfants qui sont nés derrière les barreaux sont en moyenne plus d’enfants que par rapport à leurs pairs qui sont nés dans un hôpital civil, pesant moins de trois kilos, et aussi parce qu’ils sont souvent des enfants dont les mères ont plusieurs problèmes saluteh et sont dans une période de floraison de leur existence, non seulement pour la situation, mais souvent aussi en termes de santé, la vie, l’alcool, la drogue, était nerveux précaire.

Et " depuis 1975, une loi qui permet aux femmes dans la prison de rester près de leurs enfants, jusqu’à ce qu’ils atteignent la troisième année de son âge, pour cela, il est important que la prison va se poursuivre, tandis que dans l’anonymat complet, de laisser les portes ouvertes de la recherche, qui non seulement établit et surveille les progrès des programmes pour les enfants, mais aussi vous permet, éventuellement, de trouver de nouvelles solutions et de formuler de nouvelles propositions pour améliorer le service.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

^