Gènes découverts ceux du bégaiement

Les gènes ont un rôle décisif dans beaucoup de ce qui concerne le proche et aussi notre santé. Comme la recherche, vous découvrez de plus en plus de la génétique des répercussions dans de nombreux troubles et maladies qui apparaissent comme le résultat d’un programme de préparation peut condizionarci pour toute la vie. C’est également le cas de le bégaiement.

Un groupe de chercheurs de l’Institut National sur la Surdité et Autres Troubles de la Communication a découvert qu’à la base de la maladie il y a trois gènes qui ont été identifiés. La cause de ce trouble de la parole, serait donc à la trace dans l’adn, même si les experts ont informé que la cause génétique concernerait seulement 9% des cas. Cependant, c’est un pas en avant en plus sur un trouble qui a été discuté.

Les gènes en question sont GNPTAB, GNPTG et NAGPAL, qui pourrait être affecté par des mutations qui peuvent déterminer le bégaiement.

Ce est une découverte importante, en particulier parce qu’il est à espérer que cela pourrait ouvrir la voie à de nouvelles possibilités thérapeutiques qui peuvent être distingués pour leur validité.

La découverte des gènes qui sont à l’origine du bégaiement, vous aurez probablement besoin de mieux préciser le fonctionnement des structures cérébrales qui sont impliquées dans le désordre, et que ces chercheurs ne fonctionnera pas correctement, en raison de mutations par rapport aux trois gènes identifiés.

Il y a encore beaucoup d’étapes à faire en vue d’un tournant important dans la compréhension de ces mécanismes, mais le point de départ semble être adéquate.

Photo prise à partir de: les albanais.il

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

^