Grossesse: la vitamine A aide les poumons de l’enfant à naître

Sont de 190 millions d’enfants dans le monde, en âge préscolaire, qui souffrent de la carence en vitamine A, surtout dans les Pays les plus pauvres. Ce nutriment est important pour le développement, de protection de la peau, mucosee de vue. Et en fait, dans les pays en développement, le manque de résultats dans la plupart des cas de cécité et de 650 milliers de décès chaque année dans les premières années de vie des enfants.

Mais aujourd’hui, une étude américaine révèle un nouveau rôle de cette vitamine, qui semble utile pour la fonction pulmonaire des enfants. La recherche, menée par l’université Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health, à Baltimore (états-unis) et publiée dans le New England Journal of Medicine, a, en effet, constaté que si la maman enceinte prend de la vitamine A, le bébé à naître ont une fonction pulmonaire mieux. Pour arriver à ce résultat ont été étudiés pour des groupes d’enfants au Népal dont les mères avaient pris le dessus, les femmes enceintes, Une vitamine, un placebo ou de bêta-carotène. Les enfants du premier groupe de femmes enceintes qui avaient pris de la vitamine A avant, pendant et après la grossesse, ont rapporté une capacité d’environ 40 ml de plus que les autres enfants.

“Cela représente une augmentation d’environ 3% de la fonction pulmonaire", explique l’un des auteurs de l’étude, William Checkley. La vitamine a est normalement présent dans certains aliments: légumes, jaune-orange, (riche en caroténoïdes, dont le corps obtient les vitamines), les légumes, le vert foncé des feuilles, le poisson, le foie, le lait et les dérivés du lait, de jaune d’œuf. Dans l’alimentation des Pays développés, en général, l’apport en vitamine est adéquate à la demande et ne nécessite pas d’: supplémentation (la surdose de vitamine A est dangereux). Mais dans les Pays où la malnutrition et de la faim sont un problème, vous pouvez intervenir avec des suppléments, comme on le suppose à Checkley: “pour Intervenir avec des suppléments de vitamine A dans les communautés où la malnutrition est répandue, elle pourrait avoir des conséquences à long terme sur la santé des poumons”. Image tirée de: ilserpentedigaleno.la blogosphère.il

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

^