L’obésité: une solution gratuite de fruits et légumes à l’école

Pour lutter contre le surpoids et l’obésité à l’initiative de l’Union Européenne, a donné vie à un programme qui fournit des Fonds Communautaires pour financer l’achat et la distribution gratuite de fruits et légumes dans les écoles. Une partie de programme qui s’élève de la nécessité de réduire l’armée de 22 millions d’enfants en surpoids en Europe, dont au moins 5 millions d’obèses.Une vraie urgence sanitaire, en raison du fait que ce nombre impressionnant de candidats à de graves maladies métaboliques telles que le diabète, avec les conséquences que cette maladie provoque chez ceux qui souffrent, et qui est susceptible d’augmenter à environ un demi-million de nouveaux cas chaque année.

Attend, par conséquent, que l’essentiel afin de ne pas encourir dans ces conditions, pré-pathologique, et dans de nombreux cas déjà classée comme une véritable maladie, c’est l’alimentation, il tend avec un programme Communautaire conçu pour habituer les citoyens, en commençant par les jeunes, pour leur apprendre à manger correctement.

Il est appelé, par conséquent, la "Stratégie européenne sur les problèmes de santé liés à la nutrition, la surcharge pondérale et l’obésité, à l’initiative de l’UE tendant à identifier les causes et l’étude de solutions pour le problème résultant du fait que, en Europe, les familles à faibles revenus consomment moins de fruits et de légumes, une solution peut être de localiser précisément parmi les personnes économiquement plus exposés à d’autres, ceux qui fournissent de l’administration de la gratuite de fruits et légumes à l’école.

Ces mesures ne sont pas tout à fait nouveau pour la Communauté Européenne, pensez-vous que des initiatives similaires ont déjà été menées au cours des années, mais aujourd’hui, il est prévu que le fonds de 90 millions de dollars par année afin d’élargir l’initiative par ailleurs. "Cette proposition démontre que nous sommes déterminés à prendre des mesures concrètes pour lutter contre l’obésité", a déclaré Mariann Fischer Boel, commissaire à l’Agriculture et au Développement rural, à l’occasion d’un événement organisé à l’Falkenhausschule, Brut-Herzog-Friedrich-Strasse 23, à Kehl, en Allemagne, pour le lancement de l’initiative.

"Il est important de donner aux enfants de bonnes habitudes alimentaires dans l’enfance, car le maintenir dans les années suivantes.

Il y a trop d’enfants qui ne mangent pas assez de fruits et de légumes et, souvent, ne savent pas combien ils sont bons. Simplement marcher dans les rues de nos villes pour réaliser l’ampleur du problème représenté par les enfants en surpoids. Nous devons faire quelque chose pour remédier à ça!".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

^