L’été, le temps de la cellulite: le savoir et de le combattre

La chaleur des derniers jours, il vous faut pour stocker les lourds vêtements d’hiver, pour en savoir plus et plus de pouces de la peau, mais sommes-nous vraiment prêt pour l’été? Nous, peut-être, oui, mais notre physique, dans de nombreux cas, certainement pas. Le pire cauchemar de cette période a un nom bien précis, il est appelé la cellulite: une imperfection, difficile à tolérer, avec ses typiques “de l’effet” peau d’orange.

Sont 20 millions d’italiens, principalement des femmes, dans la seule Italie, faut vivre avec la cellulite et nombreux sont les gens qui croient, à tort avoir. Des chiffres impressionnants, surtout si l’, réel ou prétendu, “étaient des porteurs sains” de la cellulite, vous ajoutez les données relatives à la dépense de l’argent et de l’énergie pour le vaincre: 106 millions de dollars dépensés chaque année, y compris les crèmes anti-cellulite des produits et des remèdes différents, dans une vaine tentative de se débarrasser à jamais de problème. Il est le point sensible pour l’excellence quand il s’agit de femmes et de remise en forme, trop souvent sous-estimé, traités dans un superficiel ou incorrecte au son des soins de do-it-yourself remèdes de grand-mère, les amis, ou les magazines. Pour combattre efficacement la maladie est essentiel de connaître et de reconnaître. À cette fin, un véritable expert, le dr. Antonio Stamegna, un endocrinologue, esthétique et journaliste scientifique, Johanna Rossi Mason, ont décidé de fournir, dans le livre “la Cellulite Stop”, toutes les femmes un véritable “guide” pour apprendre à vous défendre contre la cellulite.

Les auteurs, grâce à une nouvelle et captivante, ils captent l’attention des lecteurs, au son des conseils qui font autorité et de suggestions utiles, mais aussi un test pour l’évaluation de leur cellulite. Une attention particulière est accordée à l’délicat équilibre hormonal qui régulent les cycles de vie de la féminité, mais aussi à l’alimentation, avec une exclusivité de régime “cronometabolica”, et pour le sport.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

^