La relation médecin-patient: c’est la crise

MedicoLa nouvelle année commence, la relation médecin-patient, avec une forte tara, qui nous vient du passé. Nous portons en nous, en fait, une forte crainte d’erreurs médicales, ce qui donne un pourcentage plus élevé que dans le reste de l’Europe.

La recherche de Censis, qui stipule que "97% des italiens peur des erreurs médicales, comparativement à 78% des habitants des autres Pays européens".

C’est une figure qui montre une tendance un peu hypocondriaque, s’il est vrai que cette 97% 18% seulement de l’état qu’ils ont vécu ou été témoin d’un cas de “faute professionnelle médicale” réelle", en parfaite analogie avec ce qui est dit par les autres européens").

Aussi, il semble qu’un plus grand nombre de patients se tourne vers un médecin en supposant que vous avez déjà en main, les lignes directrices de prendre soin de sa santé, apportant avec lui des informations sur les sites Internet et dans des magazines spécialisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

^