La suffocation des enfants: les règles pour la prévention de la RRS

L’étouffement par la nourriture ou de corps étrangers, est la première responsable de la mort des enfants, qui, en raison de la négligence, de manque d’information et l’échec de la prévention, ils peuvent perdre un début de vie pour un décès, pour une bouchée de trop, ou un jouet, n’est pas conforme aux normes européennes. Pour éviter le risque ou, au moins, tenter de protéger les enfants contre les risques de suffocation, voici une liste de quelques conseils et règles, élaboré par les experts de la RRS (Société italienne de pédiatrie Préventive et Sociale de Pédiatrie).

Ne pas introduire des aliments solides avant même que l’enfant est capable de mâcher et à avaler. Attention aux arachides, des bonbons, des parties de la nourriture. Des jouets ou d’autres objets destinés aux enfants de moins de 10 mois, ainsi que ses pièces détachables doivent être d’une taille telle que de passer par un profil de 30 mm à 50 mm. Jeux ou autres objets destinés aux enfants de moins de 36 mois et ses parties détachables ne doit pas être en mesure d’obtenir dans un cylindre avec un diamètre de 31,7 mm. De moins de 4 ans, il est nécessaire que l’enfant a la possibilité d’entrer en contact avec des boutons, des épingles, des marbres, des jeux, amovible, boucles d’oreilles, des aiguilles, des pièces amovibles, des pièces de monnaie.

Vous ne devez jamais laisser à la portée de l’enfant, à tout ce que vous utilisez pour la couture. Il est important d’éviter tout contact avec des granulés de polystyrène, et de perles. Si les règles de prévention ne sont pas assez, et il se produit à la suffocation, il est indispensable de faire appel immédiatement 118 et, dans l’attente de sauvetage, les manœuvres élémentaires de secours. En fait, tous les parents, des éducateurs et des personnes en contact étroit avec des enfants devraient être en mesure de pratiquer la soi-disant manœuvre de Heimlich, qui est un particulier de la compression de la "bouche de l’estomac", afin de provoquer une élévation de la membrane et la libération des voies aériennes par un corps étranger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

^