Le cancer du sein et grossesse: augmentation du risque

Le cancer du sein touche de plus en plus de femmes partout dans le monde, et les pourcentages les plus inquiétants se rapportent à une période particulière dans la vie des femmes, la grossesse. La période de neuf mois les plus heureux de la vie d’une femme, avec des taux d’incidence à la hausse, est susceptible d’être ruiné par cette tumeur.

En Italie, c’est une gestation de près de 3000 d’être accompagné par le cancer du sein: 15% des tumeurs du sein touchent les femmes de moins de 35 ans, avec le baby bump. C’est l’une des preuves scientifiques de préoccupation qui seront abordés dans le cours de l’Insubria École d’Été Internationale, tenu à l’Université de Varese, les 10 et 11 juin. Au centre de la manifestation, qui verra la participation de centaines de senologi international, il y aura le droit du cancer du sein. Le cancer du sein est une maladie qui affecte la vie des femmes, difficile à traiter et de les accepter, même dans des conditions normales, et lorsque le diagnostic intervient au cours de la grossesse, les problèmes ne peuvent qu’augmenter.

La tumeur est plus rapide et plus agressive chez les jeunes femmes. Souvent, quand il y a le ventre, les symptômes ne sont pas reconnus dans le temps, et le retard dans le diagnostic aggrave le pronostic. En fait, d’une part, l’élargissement de la glande mammaire liés à la grossesse et les craintes de la mère enceinte à subir des examens instrumentaux, de peur de l’endommager la petite, risque de rendre plus difficile de reconnaître la maladie. Aussi pour le traitement du cancer pendant la grossesse nécessite une certaine prudence: la chimiothérapie dans le premier trimestre de la grossesse doit être évitée, tandis que la radiothérapie est toujours contre-indiqué pendant les neuf mois, pour le plus possible les risques pour l’enfant à naître. Image tirée de: pianetemamma.il

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

^