Maladie cardiaque: les vacances du cœur des patients avec prudence

Mais qui a dit que les vacances de toujours faire du bien à l’organisme,au contraire, dans les vacances, du cœur, comme l’organe du sens anatomique, de nombreuses personnes peuvent avoir des problèmes. Cela ne signifie pas bien sûr que les vacances tant attendue, n’mauvais pour la santé, mais surtout ceux qui souffrent de la maladie de coeur va prendre soin de toutes ces activités, soudain pénible surtout quand le corps n’est pas habitué à être stimulée de manière excessive, et il n’y a pas de préparation physique derrière elle.

Coureur débutant ou de fortune, les milieux de terrain désireux pour une place dans le football national, être prudent de ne pas exagérer avec les évolutions insensée dans un terrain de football lors d’un match entre les célibataires et les mariés parce que le danger menace.

La même recommandation s’applique à la mer ou à la montagne, dans le premier cas, essayez d’éviter de se dorer pendant des heures au soleil, surtout lors de la première exposition de l’année, dans les montagnes pour éviter les engrenages longhe ou des pirouettes dans la discothèque ou dans la salle de bal si vous ne sont pas utilisés, au lieu de cela, lorsque, pour le reste de l’année, faire la vie sédentaire au plus haut niveau.

C’est parce que, déjà, la période de vacances des forces de notre système cardio-vasculaire à un supermenage, mais sans faire des efforts excessifs; et par conséquent, si le cœur n’est pas parfaitement en ordre, le risque de révéler ou aggraver une maladie, qui peut-être nous ne sommes même pas au courant est élevé et slatentizzare ces formes fournit de l’augmentation ou de l’abaissement brutal de la température ambiante en fonction de l’endroit où vous allez, mais également d’une autre alimentation que celle que nous avons l’habitude de suivre, lorsqu’il est ajouté à ces travaux qui, de gré ou de force, ceux en vacances ne veut pas éviter de cours.

Les conseils de la médecine, par conséquent, sont pris en compte pour le minimum d’informations basé en premier sur de la science, de sens commun, que chacun de nous devrait avoir. Donc, un bon conseil pour ceux qui souffrent de maladies cardio-vasculaires, dans les mouvements préférez l’avion, vous veux dire, quand il y a des contre-indications à cette moyenne, en comparaison avec celui de la voiture et le train si c’était surpeuplée.

Pour ceux-ci, cependant, en dépit de tout choisir la voiture, éviter de “marathon” de plus de 150/200 km de la scène,peu importe si vous êtes ou pas, la façon de conduire, ce que pour éviter de fatiguer le corps. Dans le cas peu probable que vous rester bloqués avec leur voiture, appelez les services de secours et aussi pour le remplacement d’un trivial roue qui grince. Afin d’éviter la course à obtenir pour les trains au départ ou en bus en mouvement, avec l’espoir que le conducteur l’arrêt les médias nous voir en difficulté. Endroit pour le faire, vous risquez de provoquer de graves dommages pour le système cardio-vasculaire à l’effort soudain, en particulier dans des conditions de froid, ou chaud, en raison de l’effort accompli.

Aussi loin que la vie en plein-air, n’oubliez pas que la fête dure habituellement de sept à dix jours, cela implique de concentrer tous les efforts faits dans les deux premiers jours est faux, car il ne permet pas au corps de s’habituer progressivement à son nouvel environnement. Enfin utile pour les patients cardiaques ne vous en privez pas de la normale de divertissement, au contraire, cependant, en arriver à un endroit, il serait bon pour ces patients, informassero pour le temps de la possibilité que la zone peut être un centre médical équipé, notamment pour les maladies dont elles souffrent, certainement de ne pas gâcher les vacances, mais pas l’obligation, en cas de nécessité, l’errance à droite et à gauche à la recherche d’un centre qui peut le faire sur son propre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

^