Ministère de la Santé: avis de financement 2008

Le Ministère de la Santé en 2008 a donné le mandat à la Commission nationale de la Recherche pour" trouver des moyens de stimuler la promotion de la santé, de transmettre le meilleur de l’information sur les nouveaux traitements sur les méthodes de soins et de prévention, afin d’améliorer la qualité de vie des citoyens italiens de la naissance à la mort.

Dans la journée d’hier, en fait, la "Commission pour la Santé" s’étaient réunis pour approuver les lignes directrices à suivre dans l’ "l’Avis Public de 2008 pour la Recherche en soins de Santé".

Le Ministre Livia Turco, a décrit la structure du Système National de Santé vous avez besoin de faire une intervention efficace; c’est un système qui est basé sur les Régions, et est en droit de l’Irccs (Instituts de recherche, d’hospitalisation et de soins scientifique), Iss (Istituto Superiore di Sanità), l’Ispesl (Institut Supérieur pour la Prévention et la Sécurité au Travail), et de la zooprophylactic Instituts et de l’Agence des services de santé des comtés.

De cette façon, si vous prenez en compte le rôle joué par les Organismes de recherche, privés et externes à l’Université des Études, de travailler sur des projets individuels pour l’ENM, on a l’image complète de l’activité de recherche menée pour le compte du Ministère de la Santé.

La recherche italien se distingue de celle des autres pays en raison du fait qu’il a un caractère indépendant de l’industrie pharmaceutique, et par des intérêts commerciaux, la recherche médicale organisée au nom du Ministère et du secteur et de ne pas investir sur les projets du secteur privé. Les recherches menées par le privé et intégrés dans les plans ministériels si d’intérêts.

Dans les prochains mois, sera lancé le "conseil national de la recherche dans le NHS", qui conclut à la "Conférence sur la recherche en santé" dans le mois d’octobre 2008.

Le financement public de la santé ont le mérite de se démarquer pour la transparence dans l’allocation dans les critères qui sont reconnues par le Conseil d’administration de la Santé de l’Etat italien. Départ de la spéciale de l’oncologie de 2006 sur la procédure et ça a toujours été rendu public par le partage de projets. Les projets en cours sont 1701.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

^