Points de vue: les crises dans l’ensemble de l’Italie de lunettes 3D

Continuer la lutte sur les verres utilisés pour le visionnage de ces films sont projetés avec le système à trois dimensions, a terminé sur le banc des accusés parce qu’ils font le mal aux yeux; un problème que l’on a appelé le champ du Ministère de la Santé, qui a demandé le NAS à l’intervention, en faisant quelque chose comme plus de 7 000 saisies sur le territoire pour ces lunettes qui a montré l’étiquetage irrégulière.

"Relativement à la présentation des problèmes liés à l’utilisation de lunettes 3D pour regarder des films et, en particulier, à la possible dangerosité de même, le Ministère de la Santé, – informe un communiqué de presse a été d’intérêt pour le Ministère du Développement Économique pour tous les aspects liés à la Directive sur la sécurité des produits et le Conseil Supérieur de la Santé de ceux qui sont liés aux risques possibles de la neuro-oculo-vestibulaire sur la santé humaine. Concernant les aspects de l’hygiène et de la santé, liés à l’utilisation de lunettes 3D, le Ministère considère qu’il est indispensable à un protocole spécifique pour le nettoyage et la désinfection afin d’éviter que les lunettes peuvent devenir un véhicule pour les infections de l’œil et de la peau et l’infestation de la tête".

Aussi, les Associations de Consommateurs ne sont pas restés silencieux face à un tel problème, il a fait sur la Liste que le film Avatar a segnalatoli problème de la dangerosité de ces lunettes pour la vue: "ce Sont des lunettes, a expliqué l’association – qui sont fournis dans les salles de cinéma pour être en mesure de profiter de la nouvelle technologie tridimensionnelle. À partir d’une recherche réalisée par le Codacons dans presque toutes les salles italiennes, il apparaît, cependant, que ces lunettes n’ont pas le marquage CE", celui qui atteste la conformité du produit avec les exigences de sécurité définies par l’ue.

L’association a également signalé que les lunettes ont été en grande partie Fabriqués en Chine, qu’il y avait le risque de transmission de l’infection et que de nombreux téléspectateurs se sont plaints d’avoir eu de la fatigue pour les yeux, des nausées et des étourdissements après le visionnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

^