Polyarthrite rhumatoïde: les symptômes, le traitement et la thérapie

La polyarthrite rhumatoïde se manifeste par des symptômes spécifiques, tels que la rigidité, qui implique les articulations. Les autres éléments qui font partie de l’image de symptômes incluent des douleurs musculaires, de la fatigue et un malaise général. Cette maladie consiste en une inflammation qui affecte les articulations et peut conduire à limiter grandement les mouvements. Cependant, il existe un traitement précis, qui consistent en l’utilisation de drogues appropriées et dans l’utilisation de la physiothérapie. Il y a aussi une thérapie basée sur les substances naturelles, telles que la griffe du diable, et l’écorce de uncaria.

Les symptômes

Les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde sont représentés d’abord par la rigidité dans les articulations. Cette sensation est ressentie de plus en plus intensément quand vous vous réveillez et vous pouvez continuer dans le cours de la journée, en particulier dans les cas les plus graves. Les articulations les plus concernés sont ceux des doigts de la mains, les poignets, les pieds, les genoux et les chevilles. Généralement, l’implication de la pathologie est symétrique.

Cependant, il y a aussi d’autres symptômes qui ne touchent pas directement les articulations. Parmi eux nous pouvons citer la fatigue, la douleur de muscle, la perte de poids et une sensation générale de malaise. En outre, le patient peut présenter de la fièvre et de la sécheresse de la bouche et les yeux. Il peut aussi être une réponse à l’anémie et d’une inflammation des tendons.

Le traitement et la thérapie

Les traitements de la polyarthrite rhumatoïde sont d’abord et avant tout caractère pharmacologique. Le médecin peut prescrire des anti-inflammatoires non stéroïdiens, qui peuvent soulager la douleur. Il est important, cependant, même l’utilisation de la physiothérapie, ce qui peut encourager de manière appropriée les articulations touchées par l’inflammation, en utilisant parfois un tuteur.

L’essentiel est de se concentrer sur la prévention, car il nous faut éviter les gestes ou l’effort physique excessif, afin de ne pas compromettre encore plus au niveau des articulations. Dans les cas les plus graves, il est nécessaire de se soumettre à la chirurgie, afin de corriger les déformations articulaires.

Il y a aussi une forme de traitement pour la polyarthrite rhumatoïde, qui est basé sur les remèdes naturels. Particulièrement adapté en ce sens, la griffe du diable, une plante médicinale utile dans le traitement de l’inflammation. Vous pouvez également utiliser l’écorce de uncaria et spirea de l’huile, qui est riche en dérivés salicylés, les propriétés anti-inflammatoires. Ne pas oublier le boswellia, capable d’agir sur les fonctions des articulations et limiter les effets du vieillissement.

Il est très important, cependant, de l’alimentation, qui doit être riche en antioxydants et en oméga-3. De ce point de vue, il est essentiel de consommer des légumes et des fruits, par exemple les baies sont particulièrement indiqués, puis le saumon et le poisson bleu. Une alimentation saine peut, en fait, pour assurer la fonctionnalité du système immunitaire et d’arrêter le processus inflammatoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

^