Tan: oui, si graduelle et modérée, car il apporte de la vitamine D

L’été est encore loin, mais cela ne signifie pas que la possibilité de nous exposer à la lumière du soleil, même dans la “mauvaise” saison, ne manquez pas, en prenant avantage des quatre étapes de la rue, loin de là, dans la peut, dans les gaz d’échappement de la voiture et cela peut aider le corps à se défendre mieux contre de terribles maladies comme le cancer.

Le fait aurait émergé à partir d’un travail scientifique publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, où il est pertinent de un les avantages d’une raisonnable de l’exposition aux rayons UV du soleil. La raison de cette sorte de réhabilitation de la tan, la production de l’organisme de la vitamine D.

Selon les chercheurs du Laboratoire National de Brookhaven aux États-unis, serait donc de réfuter la croyance que le soleil déterminé seulement de graves dommages à la peau, comme le cancer de la peau en fait, reperta dans les sujets auxquels ils sont forcés par leur travail à la longue et l’exposition continue à l’action directe des rayons solaires. Aujourd’hui, la tendance est, en partie, et de réhabiliter le rayonnement solaire, si en quantité raisonnable, parce que cela peut stimuler la production de cette vitamine qui, par ailleurs, est également impliqué dans le processus de fixation de calcium dans le sang.

Revenir à la recherche scientifique publié, les chercheurs soulignent l’importance de la vitamine D, car il est considéré comme une bonne protection contre les tumeurs malignes d’autres ou d’autres maladies graves, ainsi que, chez les patients touchés par le cancer colorectal ou le cancer du poumon, ou cancer du sein, le taux de survie de ces patients dépendant des valeurs plus élevées de ce composé, également grâce à la fonction de la vitamine D augmenter les fonctions immunitaires de l’organisme, le rendant encore plus fort contre les infections.

Remarque que, souvent, la mort du malade en phase terminale est souvent le résultat d’infections par des germes sont des opportunistes qui profitent de l’affaiblissement de la capacité du corps à se défendre contre les maladies.

Mais attention tout de même, le bronzage n’est pas un signe de coup de soleil ou l’exposition à la violence des rayons du soleil, dans ces cas, le risque de doubler l’apparition de maladies graves de la peau, cancers, notamment, est constatée, raison pour laquelle, en plein air et un agréable brunissement de la peau, mais surtout si c’est suffisamment protégé par des filtres et écrans solaires et la bonne exposition doit toujours être progressif, en ce qui concerne les rayons solaires, encore mieux si pris en charge par un régime alimentaire approprié qui contient tous les nutriments nécessaires à l’organisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

^