Vaccinations nécessaires pour les nourrissons et les enfants

Quand il s’agit de bébés, d’enfants, de la santé et de la prévention, l’une des pierres angulaires sont les vaccinations: des petites bouchées qui stimulent le système immunitaire de la petite à réagir aux attaques de particulier micro-organismes pathogènes. De cette façon, vous créez une sorte de “bouclier” sur la défensive, peut protéger le bébé contre les infections à l’avenir. Parmi la large gamme de vaccins disponibles, toutes ne sont pas obligatoires, certains ne sont recommandés, de clarifier, de dégager la voie pour les doutes et les hésitations des parents, voici quelques conseils utiles et pratiques.

La vaccination, conformément à la loi

Les Vaccinations dans certains cas, mais pas tous, ont une obligation et non un choix. Selon les règles en vigueur, dans certains cas, la protection conférée par la vaccination est obligatoire: aucun vaccin n’est obligatoire que doit être administré à tous les nouveaux-nés, et d’autres recommandés. La vaccination, lorsqu’ils sont obligatoires

Parmi les vaccinations obligatoires, il est l’un pour la diphtérie, qui, généralement, est combiné au vaccin contre le tétanos et la coqueluche. Le schéma de vaccination comporte trois doses du vaccin au cours de la première année de vie, le 3ème, le 5ème et le 12ème mois, et rappelle, à 5-6 ans, 14-15 ans, puis tous les dix ans.

Même sort pour le vaccin contre le tétanos, qui est administré en trois doses du vaccin au cours de la première année de vie, 3°, 5° et 12° mois. Les rappels sont attendus dans 5-6 ans et 14-15 ans. Aussi, la vaccination contre la polio est obligatoire, avec trois doses de vaccin au cours de la première année de vie, la 3e, le 5e et le 12e mois, et les références à 5-6 ans. Pour l’hépatite B, les petits sont administrés en trois doses du vaccin au cours de la première année de vie, 3°, 5°, et entre le 11° et 12° mois. Les Vaccinations, quand ils sont recommandés

Les vaccins recommandés, mais pas obligatoire, sont ceux pour la coqueluche (trois doses au cours de la première année de vie, 3°, 5° et 12° de ce mois, et rappelle, à 5-6 ans, 14-15 ans, puis tous les dix ans), et le vaccin combiné contre la rougeole-oreillons-rubéole (deux doses, la première entre le 13ème et le 15ème mois de la vie, et la seconde entre 11 et 12 ans). Pour être considéré parmi les vaccins recommandés pour les infections à Haemophilus influenzae b (Hib), qui protège contre la principale cause de méningite bactérienne (trois doses de vaccin au cours de la première année de vie, 3°, 5°, et entre le 11ème et le 12ème mois). Pour en savoir plus sur le sujet, voici quelque chose d’intéressant: Enfants: les vaccins pour tous les âges Enfants: après le vaccin pour limiter le paracétamol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

^