Yeux: association à but non lucratif contre les thérapies trop cher

L’Association dite "De Voir les Faits, Voir" organisation à but non lucratif, est à l’opposé de la thérapies trop cher, dirigé par le traitement de ces maladies qui affectent les yeux, qui, malheureusement, peuvent conduire à la cécité. Cette association, dirigée par le dr Tiziana Facteurs, ce qui est contre la discrimination envers les personnes âgées avec des problèmes de la rétine a organisé et promu une campagne, qui prend le nom de: "j’ai moins de deux dixièmes…prend également soin de moi!".

Pourquoi est-il si? Malheureusement, en Italie, la couverture de la Ssn (Service national de santé) a des limites à l’égard des patients souffrant de la dégénérescence maculaire, une maladie qui affecte les yeux des personnes ayant un certain âge (le plus souvent après l’âge de 75 ans). La maladie est très répandue et dangereuse si vous pensez que les personnes âgées touchées sont environ 32%, et qui peut causer la cécité. Jusqu’à maintenant, le taux de couverture par le Ssn, est seulement pour ceux qui ont certaines caractéristiques cliniques: à savoir, une constante () qui est plus de deux dixièmes de seconde. Ensuite, le traitement par les injections intravitréennes, la seule qui parvient à bloquer l’évolution de la maladie, est disponible, à l’exception seulement pour ceux qui ont cette caractéristique. Le point est: qui a une visus de moins de deux dixièmes de seconde n’ont pas le droit à l’accès à cette thérapie, avec l’exemption, mais seulement en payant pour eux de complet.

Il est facile de comprendre que ceux qui ont moins de deux dixièmes de point de vue, au moins être en mesure de retrouver un dixième, de continuer à vivre au moins avec l’auto-suffisance ; mais si ce n’est pas si vous pouvez vous le permettre en raison de “l’argent”, devrait démissionner. En fait, il n’est pas un coût abordable, mais nous parlons de 1 200 € un flacon de médicament (Lucentis), et environ 600 euros pour Macugen. Voici à qui l’association de dr. Facteurs promu la campagne "j’ai moins de deux dixièmes…prend également soin de moi!"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

^